rayonnant

rayonnant

rayonnant, ante [ rɛjɔnɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1611; de 1. rayonner
1Qui présente une disposition en rayons (1., 4o). radiant (cf. En étoile). Des hibiscus « étalaient de fabuleuses fleurs rayonnantes » (Genevoix). Actinie rayonnante. Décor rayonnant, à motifs pointés vers le centre.
Spécialt (1904) Le gothique rayonnant : l'art gothique de la deuxième moitié du XIII e et du XIV e s., caractérisé par la présence de motifs circulaires rayonnants (rosaces, etc.).
Archit. Chapelles rayonnantes : « absidioles groupées en collerette autour du déambulatoire » (Focillon).
2Qui émet des rayons lumineux. Soleil rayonnant. radieux. « Il faisait un temps doux, rayonnant » (A. Daudet).
(1821) Phys. Vieilli ou rare Qui se propage par rayonnement. Chaleur rayonnante. radiant.
3Par métaph. et fig. (XVIIe) Qui rayonne (3o). radieux. Une beauté rayonnante. éclatant. Un air rayonnant, de parfait bonheur. — RAYONNANT DE... : qui exprime vivement (qqch. d'heureux ou de bienfaisant). Visage rayonnant de joie, de satisfaction. « Rayonnante de bonne foi, de volonté » (Duhamel). Un enfant rayonnant de santé.
⊗ CONTR. Obscur, sombre. 1. Chagrin, éteint.

rayonnant, rayonnante adjectif Qui produit des rayonnements ou des radiations : Chaleur rayonnante. Qui est disposé en forme de rayons traçant des lignes droites à partir d'un centre : Motif rayonnant. Qui est éclatant, radieux : Une beauté rayonnante.rayonnant, rayonnante (expressions) adjectif Être rayonnant (de joie, de bonheur, de santé, etc.), avoir le visage, les yeux empreints d'une vive satisfaction, dénoter une excellente santé, etc. Chapelles rayonnantes, chapelles disposées autour de l'abside ou du déambulatoire d'une église. Gothique rayonnant, style né en Île-de-France et en Champagne vers 1230 et qui a duré jusque vers la fin du XIVe s. en France. (Ainsi nommé par référence au rayonnement du remplage des roses de façades.) ● rayonnant, rayonnante (synonymes) adjectif Qui est éclatant, radieux
Synonymes :
- éclatant
- épanoui

rayonnant, ante
adj.
d1./d Disposé selon des rayons. Motifs décoratifs rayonnants.
d2./d Qui émet des rayons. Soleil rayonnant.
|| Fig. éclatant, resplendissant. Un visage rayonnant de bonheur.

⇒RAYONNANT, -ANTE, part. prés. et adj.
[Corresp. à rayon1, à rayonner1]
I. — Part. prés. de rayonner1.
II. — Adjectif
A. — 1. [Avec parfois un compl. introd. par de exprimant la cause] Qui émet des rayons lumineux; qui brille. Soleil rayonnant. Ils parlaient de l'ombre sous les bouleaux et les arbres, des golfes rayonnants d'une lumière d'or, de la fraîcheur des flots et de la douceur du printemps du nord (G. LEROUX, Roul. tsar, 1912, p. 133). Une étoile verte émerge devant moi, rayonnante comme un phare (SAINT-EXUP., Terre hommes, 1939, p. 216).
♦ [P. méton.] Été, temps rayonnant. À force de parcourir les rayonnants pays du soleil (...) il avait conquis un flegme oriental qui s'alliait d'une façon singulière à sa vivacité naturelle (DU CAMP, Mém. suic., 1853, p. 10). Dans les jours rayonnants que j'ai dits, où le firmament pâlit à force d'ardeur (PESQUIDOUX, Livre raison, 1925, p. 176).
P. anal. Il effleurait des lèvres sa belle et rayonnante chevelure blanche (ZOLA, Argent, 1891, p. 243):
1. ... la nef de la Nueva, la seconde en date des deux cathédrales, est claire, svelte, encore allégée par la polychromie, rayonnante de ses ors dont toute la voûte est peinte au-dessus de l'autel...
T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 257.
ARTS DÉCOR. Entouré de traits divergents, de triangles allongés figurant la lumière. Objet, soleil rayonnant. Les Accitains avaient élevé au dieu soleil, sous le nom de Mars, une statue dont la tête rayonnante exprimait la nature de cette divinité (DUPUIS, Orig. cultes, 1796, p. 31):
2. ... l'astre de Bethléem était apparu aux mages avec la figure d'un enfant assis, sous une croix, dans une sphère rayonnante de feux; et les primitifs représentèrent, en effet, pour la plupart, cette constellation sous cette forme...
HUYSMANS, Oblat, t. 1, 1903, p. 257.
2. PHYS. Qui se propage par rayonnement. Des expériences récentes montraient l'identité de la lumière et de la chaleur rayonnante (H. POINCARÉ, Thermodyn., 1892, p. 50). D'un emploi plus général sont les récepteurs qui transforment d'abord en chaleur l'énergie rayonnante qu'ils absorbent (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 215).
P. anal. Un grand poële de fonte (...) était allumé, été comme hiver, et sa tiédeur rayonnante créait dans la pièce une atmosphère de serre chaude (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 341).
3. P. métaph. ou au fig.
a) [En parlant d'une chose abstr.] Qui est radieux et répand une heureuse influence. Génie rayonnant; beauté, force, intelligence rayonnante. J'ai observé, dans les déserts les plus âpres et le dénuement le plus rigoureux, des hommes dont la joie était rayonnante (SAINT-EXUP., Citad., 1944, p. 803):
3. Et avec cela, une âme dévouée, généreuse, humble, qui fait du bien comme on respire, et dont la bonté couvre la finesse et fait taire la pénétration. C'est un exemplaire de la vraie vie religieuse, de la charité divine, rayonnante, modeste, qui accepte tout et pardonne tout.
AMIEL, Journal, 1866, p. 102.
b) [En parlant d'une pers. ou, p. méton., de son visage ou d'une partie de celui-ci] Qui reflète l'expression d'une vive satisfaction. Regard rayonnant; figure rayonnante. Ils partirent se donnant le bras, émus et rayonnants. Ça faisait un beau couple (MOSELLY, Terres lorr., 1907, p. 188). Le charmant sourire de Mme Langeais se faisant plus rayonnant, les jours où elle avait en tête des souvenirs particulièrement agréables (ROLLAND, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1109).
[Avec un compl. introd. par de exprimant la cause] Qui exprime vivement certains sentiments, certaines qualités, reflète certains états. Femme rayonnante de grâce, de naturel; visage rayonnant de bonheur, de volupté. Ces vieux moines, si réfléchis, si sages, au jugement inflexible, et pourtant tout rayonnants d'entendement et de compassion, d'une humanité si tendre (BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p. 1112):
4. Leur âge était de seize à vingt ans; elles étaient rayonnantes de fraîcheur et de santé, et il y avait dans toute leur personne tant de simplicité, de souplesse et d'abandon, que l'action la plus commune suffisait pour leur prêter mille charmes.
BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 82.
B. — 1. Qui présente une disposition en rayons (v. rayon1 C), dont les éléments sont divergents à partir d'un centre. Les suçoirs ou ventouses sont formés d'une calotte musculaire à fibres rayonnantes (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 409). On songe à la grande place circulaire, à la mode de Sienne, qu'Henri IV voulait bâtir au quartier du temple, et d'où partiraient des rues rayonnantes portant les noms des provinces de France (BRASILLACH, Corneille, 1938, p. 89).
2. Spécialement
a) ARCHIT. Chapelles rayonnantes. Chapelles disposées en rayons autour de l'abside ou du déambulatoire. Les chapelles rayonnantes se comptent de gauche à droite en tournant (c'est-à-dire du Nord au Sud dans une église orientée) (Archit. 1972, p. 142).
(Style) gothique rayonnant. Forme du style gothique, intermédiaire entre le gothique primitif et le gothique flamboyant, caractérisée par l'abandon de l'arc aigu ou en lancette pour l'arc brisé ou en tiers-point, par la suppression du triforium et enfin par la présence de motifs circulaires rayonnants. Le gothique rayonnant ou rutilant, ainsi nommé à cause de la forme rayonnante des roses et de l'ogive qui s'épanouit de plus en plus (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 240).
b) BOT. Ombelle rayonnante. Ombelle qui présente des fleurs régulières au centre et des fleurs zygomorphes à la circonférence. (Dict. XIXe et XXe s.).
c) CÉRAM. Décor rayonnant. Sur les plats circulaires, décor dont les motifs sont pointés vers le centre. Mais qu'il s'agisse du décor rayonnant (...), de la fleur de Strasbourg ou du bouquet de Sceaux, d'un paysage de Marseille ou d'un trompe-l'œil de Niderviller, on admire toujours le choix des motifs ornementaux et l'ingéniosité de leur disposition (G. FONTAINE, Céram. fr., 1965, p. 81).
d) HÉRALD. Doté de petits rayons entre les rais ordinaires (d'apr. PAST. Hérald. 1979). Astre rayonnant; étoile rayonnante.
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér.:780. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 051, b) 1 468; XXe s.: a) 1 187, b) 918. Bbg. GOHIN 1903, p. 346. — QUEM. DDL t. 16.

rayonnant, ante [ʀɛjɔnɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1611; de 1. rayonner.
1 Qui présente une disposition en rayons (1. Rayon, B.), dont les éléments divergent en partant d'un centre. Étoile (en), radiant. || Ombelle rayonnante. || Fleurs rayonnantes (→ Hibiscus, cit. 1).Décor rayonnant : à motifs pointés vers le centre.Système rayonnant de ravins, de rigoles, sur un cône volcanique. || Disposition rayonnante du drainage.
Blason. || Étoile rayonnante : étoile représentée avec de petits traits rayonnants entre ses cinq rais. || Couronne rayonnante.
tableau Termes de blason.
(Fin XIXe). Se dit de l'art gothique de la deuxième moitié du XIIIe et du XIVe siècle. || Le gothique rayonnant est caractérisé par la présence de motifs circulaires rayonnants (rosaces, remplages) mais aussi par la suppression du triforium, la réduction des chapiteaux, souvent le remplacement des piles par des faisceaux de colonnettes…; il succède en France à la période des grandes cathédrales et précède le maniérisme flamboyant.
1 L'art gothique, dans la première moitié du XIIIe siècle, malgré sa coordination puissante (…) ne se présente pas comme un classicisme doctrinaire (…) Chartres et Bourges ont encore la qualité poétique de l'invention (…) le style rayonnant, à ses débuts, n'est pas dépourvu de cette qualité vivante (…) mais il tend rapidement à la formule. Mais d'abord est-ce un style ? (…) Et ce terme des rayonnants, qui désigne une certaine disposition des remplages, permet-il de saisir tous ses caractères !
Henri Focillon, l'Art d'occident, II, II, II.
Archit. || Chapelles rayonnantes :
2 C'est là (au chevet) que sont distribuées les chapelles abritant les reliques des Saints (…) Le plus souvent les absidioles sont groupées en collerette autour du déambulatoire (…) Ce parti des chapelles rayonnantes prévalut, et l'art roman qui l'avait reçu de l'art carolingien devait le léguer à l'art gothique.
Henri Focillon, l'Art d'occident, I, II, II.
2 Littér. Qui émet des rayons lumineux. || Soleil rayonnant. Radieux.Un temps rayonnant (→ Baigner, cit. 6).
(1821). Phys. (Vieilli). Qui se propage par rayonnement. || Chaleur rayonnante. Radiant. || Lumière rayonnante. || Pouvoir rayonnant : émission de rayons « calorifiques » (infrarouges). || Énergie rayonnante.
3 (XVIIe, Mme de Sévigné). Par métaphore et fig. Qui rayonne (1. Rayonner, 3.), répand un rayonnement (II.). Radieux (2.). REM. Rayonnant évoque plus précisément que radieux les rayons lumineux d'une source brillante; il ajoute à l'idée de clarté, de lumière (fig.), celle d'influence qui se répand tout autour. || « Dans son regard céleste (cit. 12) et rayonnant ». || Rembrandt, génie singulier, moitié nocturne et moitié rayonnant (→ Douteux, cit. 6). || Une beauté rayonnante. Éclatant.
3 Sa beauté un peu irrégulière, mais réelle, devenait rayonnante en ces moments où elle s'animait (…)
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 22 oct. 1849.
Rayonnant de… : qui exprime vivement un sentiment tel que la joie, la bonté… || Visage rayonnant de joie, de satisfaction. || Rayonnante de bonne foi, de volonté (→ Combattre, cit. 15).Un enfant rayonnant de santé.
4 À la droite du Christ, se pressent avec un mouvement ascensionnel des essaims d'âmes bienheureuses, aux formes sveltes et pures, aux longues draperies chastes, aux figures rayonnantes de beauté, d'amour et d'extase, qui accueillent fraternellement les anges.
Th. Gautier, Voyage en Russie, I, XI.
CONTR. Obscur, sombre. — Chagrin, éteint.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rayonnant — rayonnant, ante (rè io nan, nan t ) adj. 1°   Qui rayonne. Le soleil est rayonnant.    Fig. Il est rayonnant de joie, ou, simplement, il est rayonnant, la joie est peinte sur son visage. •   Elle me fit l honneur de débarquer chez moi, plus belle …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Rayonnant — is a term used to describe a period in the French Gothic architectural style circa 1240 1350. Following from High Gothic, Rayonnant buildings took the ideas underpinning the French Gothic movement to their most accomplished level. In other… …   Wikipedia

  • rayonnant — Rayonnant, [rayonn]ante. ad. Qui rayonne. Ce Saint luy apparut tout rayonnant de lumiere. Moïse descendant de la montagne parut le visage tout rayonnant. On dit fig. d Un homme qui sort de quelque action qui luy acquiert beaucoup d estime & de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Rayonnant — Ray on*nant (r[=a] [o^]n*n[a^]nt), a. [F.] (Her.) Darting forth rays, as the sun when it shines out. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • rayonnant — RAYONNÁNT, Ă adj. v. reionant. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN …   Dicționar Român

  • RAYONNANT — ANTE. adj. Qui rayonne. Rayonnant de lumière. Moïse, descendant de la montagne, parut le visage tout rayonnant .  En Physique, Le calorique rayonnant , Celui qui émane des corps en tous sens ; à la différence de Celui qui se communique par… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • rayonnant — ˈrāənənt adjective Etymology: French, from present participle of rayonner to radiate, from Middle French, from rayon ray more at rayon 1. : depicted with rays darting forth used especially in heraldry a sun rayonnant 2. : character …   Useful english dictionary

  • rayonnant —    The radiant style in thirteenth century architecture that is associated with the royal Paris court of Louis IX (1214 1270), the French king also known as Saint Louis …   Glossary of Art Terms

  • Rayonnant — the development of French Gothic which produced multiple light windows with geometric tracery ♦ Phase of French architecture corresponding to early bar tracery. (Martindale, Andrew. Gothic Art, 269) …   Medieval glossary

  • rayonnant — ray·on·nant …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”